ThrustMe: la startup de l’X qui révolutionne le spatial

Entretien avec Ane Aanesland, co-fondatrice et CEO de ThrustMe. Ces dernières années ont vu une variété de nouveaux acteurs faire leur entrée dans l’industrie spatiale. Des acteurs qui bousculent complètement les règles du jeu établies depuis des décennies. Des acteurs tels que Space X ou Blue Origin. Ces entreprises sont tout droit issues du nouveau monde. Par leur organisation et leur façon d’opérer, elles ressemblent aux géants du digital. Elles sont à la tête d’une révolution dans le domaine du spatial, qui est en train de silencieusement nous faire passer d’un monde de quelques centaines de gros satellites à un monde de constellations de milliers de petits satellites. L’École Polytechnique est dans la course : Ane Aanesland, directrice[1] de l’équipe de recherche

Read more

Savoir parfois résister au pot de miel – le point de vue de Didier Roux sur les relations startups – grands groupes

Notre partenaire historique, l’École Polytechnique, livre actuellement de gros efforts sur le front de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Comme Presans doit beaucoup à Xavier Michel, son ancien Directeur Général, à François Plais, le patron du transfert technologique, et à Pascal Chabert, le Directeur du Laboratoire de Physique des Plasmas dont je suis issu, c’est avec plaisir que j’avais accepté la mission de donner un cycle de conférences sur ce sujet qui se trouve par ailleurs au cœur de mes intérêts et de mes récentes publications (Innovation Intelligence, Vers une Uberization de l’Intelligence, The Parrot Drone Story: Visionary Entrepreneur Meets Garage-Based Genius). L’angle d’attaque était tout trouvé : « Startups : seule source d’innovation possible pour les grands groupes? ».   En parlant de la préparation de

Read more

80 directeurs(trices) innovation reçus par Presans : get ready to be surprised !

Comme chaque année depuis 2008, Presans organise son Raout. Comme chaque année, la quinzaine de collaborateurs de Presans se réunit pour un weekend détendu et très studieux : workshops, conférences et quelques activités sympas, intéressantes et surprenantes. Comme chaque année, nous avons choisi un lieu décalé. Cette année, notre partenaire est le Remix Coworking. Pour clôturer la première journée de notre Raout, le vendredi 16 Octobre, Jean Botti, CTO d’Airbus Group, nous fait l’immense honneur de venir partager avec nous le regard qu’il porte sur l’innovation et la digitalisation. Regard souvent visionnaire, voire révolutionnaire, comme en témoignent certains de ses propos. La conférence de Jean Botti sera suivie d’une intervention surprise… nous n’en dirons pas plus. Get ready to be surprised !

Read more

Presans @ X Open Innovation | survols & aperçus

XOI est un groupe de réflexion et d’action d’anciens de l’École Polytechnique axé sur les différentes formes d’innovation ouverte, fondé par Tru Dô-Khac, et actuellement présidé par Céline Conrardy, qui animait la séance. Une douzaine de ses membres a participé à la réunion consacrée la semaine dernière dans les locaux de l’ancienne École à la discussion du dernier livre co-écrit par Albert Meige et Jacques Schmitt, Innovation Intelligence. Une troupe de choc fort sympathique. Après le tour de table, Albert Meige embarque sur le cas du AR.Drone construit par Parrot, ou comment une entreprise leader sur le marché des kits mains libres s’est propulsée en moins de trois ans à la pointe du secteur des drones de loisir et ne

Read more

Cycle de conférences sur l’innovation et les startups à l’Ecole Polytechnique

Le Pôle Entrepreneuriat et Innovation de l’Ecole Polytechnique propose un cycle de cinq conférences animé par Albert Meige, entrepreneur et ancien chercheur à l’X, sur le thème « Start-ups : seule source d’innovation possible pour les grands groupes? ».   Mise à Jour 9/10/15: les conditions n’étant pas réunies pour que ces conférences se passent au mieux, j’ai décidé d’y mettre fin de manière prématurée. Les sessions 3, 4 et 5 n’auront donc pas lieu. « Une session de rattrapage » sera organisée ultérieurement sur Paris. Merci de contacter par email pour être informé. Je vous prie de bien vouloir m’excuser pour la gêne occasionnée. – Albert Meige   Un cycle de cinq conférences sur le thème « Start-ups : seule source d’innovation possible

Read more

Innovation Intelligence: Commoditisation. Numérisation. Accélération. Forte pression sur les leviers de l’innovation

Dans leur nouveau livre Innovation Intelligence, les auteurs – Albert Meige et Jacques Schmitt – dressent un panorama des tendances récentes, rapides et disruptives qui induisent des changements dans la façon dont les grandes entreprises gèrent l’innovation. Pour innover, les entreprises doivent assembler des domaines de connaissances de plus en plus distant et en dehors de leur core business, et elles doivent le faire de plus en plus rapidement. Paradoxalement, il n’a jamais été aussi facile et à la fois si difficile d’accéder à la connaissance et aux talents. Facile car de nouveaux outils numériques le permettent. Difficile, car cela revient à trouver l’aiguille dans la botte de foin ; Le problème est que la botte de foin est de

Read more

Le secret de la réussite de l’open innovation ?

Si une telle représentation des gains apportés par l’open innovation est souvent utilisée pour montrer aux financiers l’intérêt de partager un projet de R&D, elle ne reflète pas toujours la réalité du projet. Ainsi, elle ne prend pas en compte les coûts supplémentaires liés : à l’identification du futur coopérant et de l’étendue de son expertise, aux moyens mis en œuvre pour le convaincre (et pour convaincre en interne), à la négociation de l’accord, aux efforts de coordination qui doivent être mis en œuvre spécifiquement pour gérer un tel type de projet, tant en interne qu’à l’interface entre les deux organisations… Il est également nécessaire d’envisager que si les risques portant sur l’innovation sont partagés, ce partage implique la génération d’une

Read more

Repenser les contrats de sous-traitance pour améliorer la confiance

En proposant de refonder le contrat de sous-traitance, Jean-Claude Monier, Président du Centre national de la sous-traitance interrogé par l’Usine Nouvelle, offre une occasion de rétablir la confiance dans les filières. Sa proposition de mettre en place un contrat plus contraignant permettra d’actionner deux mécanismes favorisant la confiance : en consolidant le lien entre le sous-traitant et équilibrant le rapport de force. Repenser les contrats de sous-traitance : un autre levier de compétitivité ↬http://www.usinenouvelle.com   L’appel aux contrats pour encadrer une relation d’affaires repose en effet sur un manque de confiance entre les entreprises contractantes. Le contrat est mis en place pour protéger chacune des parties contre l’opportunisme potentiel de l’autre ; il doit permettre de limiter les volontés de l’un

Read more

La confiance dans le Pacte pour la compétitivité

« Jouer l’innovation et la qualité, l’esprit d’entreprise et la prise du risque, rompre les barrières et travailler ensemble, mettre en valeur les compétences et (re)donner le goût du progrès technique, ouvrir de nouveaux espaces de dialogue et stimuler l’intelligence collective. Il y a là tous les ingrédients pour mobiliser les forces vives du pays et, en particulier, la jeunesse. C’est de là que viendra la confiance, l’optimisme et donc le succès. » Le jeu collectif proposé par le rapport Gallois nourrira-t-il la confiance ? Les 10ème, 11ème et 12ème propositions vont dans ce sens : un « small business act » pour fixer les règles du jeu, une obligation pour les grands groupes d’associer leurs fournisseurs (pour obtenir des soutiens étatiques)

Read more

Le coût de l’infidélité, facteur de stabilité

Soit un grand groupe et une PME. La PME approvisionne le grand groupe en sous-système après avoir construit un élément clef (son coeur de métier) de ce sous-système, avoir réalisé l’assemblage puis l’avoir testé. Il y a 10 ans le grand groupe a accompagné la PME pour passer de constructeur de pièce à constructeur et assembleur de sous-système, devenant ainsi un de ses fournisseurs de rang 1, catégorie « stratégique » sur sa famille d’achat. Depuis la relation est continue et fait même figure de meilleure pratique des relations PME-grand groupe. Or, la relation est constamment remise en cause. Il n’y a pas d’engagement réciproque sur la durée. Le grand groupe, au su de la PME, réalise un double sourcing, de bien

Read more